Eglise de Saint-Sauveur

Patrimoine de Saint-Sauveur

Eglise romane datée du 12° siècle et une deuxième moitié du 19° siècle.
L’église est très petite et la nef est bâtie de moellons, liée par quatre piliers (deux de chaque coté).
Le sanctuaire fait en forme de dôme parait être d’une architecture ancienne. Son apparence laisse penser que la nef a été rebâtie, soit qu’elle est tombée par vétusté, soit qu’elle à été détruite par les malheurs du temps.
L’abside assez remarquable avec ses colonnes engagées et sa corniche sur mordillons et le clocher sur la travée d’avant chœur, voûtée d’ogives.
Elle fut anciennement unie à l’Abbaye de l’Isle et édifiée sur le chemin qui menait de Saint-Laurent au bourg actuel et sur le tracé d’une ancienne voie romaine.
Elle fut surnommée tour à tour Saint-Sauveur de Sarrians et Saint-Sauveur d’Escarjean
Des travaux de menuiseries et de maçonnerie ont été effectués en juin 1833 sur le clocher, les quatre arcs-boutants et la couverture de l’église, ainsi que la reconstruction du clocher en 1844.
Jean de Cazenave repose sous les dalles de l’église, sans stèle et ce depuis 1753.

2 tableaux représentant des "scènes bibliques" du XVIIIe siècle ont été récemment restaurés.